Définition

Les soins du développement représentent une approche de soins individualisés visant le développement optimal des nouveau-nés malades ou prématurés admis en unité néonatale.  Cette philosophie est basée sur l’interprétation des comportements des nouveau-nés, des interventions spécifiques afin de maximiser leur adaptation à la vie extra-utérine ainsi que l’implication des parents dans les soins de leur enfant. Ce type de soins permet non seulement de promouvoir et maximiser l’intégration neurosensorielle essentielle à leur développement neurologique, mais diminue aussi les stress toxique et traumatique, et même prévient dans certains cas, des complications neurodéveloppementales à long terme. Elle se veut donc neuroprotectrice et axée sur la prévention du traumatisme.

Pourquoi est-ce si important?

Lorsqu’un enfant naît avant le terme de la grossesse, il est encore pourvu de caractéristiques fœtales. Lors de son hospitalisation à l’unité néonatale, il assistera brutalement au contraste entre la vie intra-utérine et celle extra-utérine. Ses sens encore immatures vont expérimenter des expériences et des stimulations qu’il n’aurait tout simplement pas dû vivre dans l’utérus protecteur de leur mère. De surcroît, il n’a pas la capacité ni la maturité pour signifier et se défendre des agressions extérieures. Quant à l’enfant né à terme mais malade, également hospitalisé à l’unité néonatale, il n’a pas la capacité de communiquer comme un nouveau-né en santé puisque son état médical le confine à conserver ses énergies pour survivre.  

Cependant, si petits ou si malades soient-ils, ces enfants peuvent communiquer via leur corps et les signaux corporels qu’ils nous envoient. Comme professionnels de la santé et comme parents, il nous appartient de savoir décoder leur langage et les protéger afin de créer un environnement favorable à leur développement. Précisément, les soins du développement aident à comprendre leur langage, à y répondre adéquatement et à interagir avec ces enfants qui doivent désormais poursuivre leur trajectoire de développement à l’unité néonatale et ce, selon les forces et les défis de chaque enfant.

Cette philosophie de soins comporte de nombreux objectifs visant à recréer des conditions favorables au développement de l’enfant mais également à la création de liens entre celui-ci et ses parents. Enfin, les bénéfices, abondamment soulevés dans les écrits scientifiques, se font ressentir directement auprès de l’enfant et de son développement à court, moyen et long terme.   De plus, les avantages sont aussi décrits pour les parents, les professionnels de la santé qui œuvrent à l’unité néonatale sans oublier le système de santé qui économise des montants substantiels pour chaque hospitalisation.